Réunion du samedi 19 février 2011

Nos premiers collègues sont arrivés dès neuf heures du matin et les discussions animées, joyeuses et toujours conviviales commencent. À dix heures nous étions vingt-cinq.

François Richard, Jacques Voignier et Georges Naudet m'ont adressé quelques éléments et photos de leur présentation très spécialisée.

François Richard et ses puzzles

François nous a montré cet étui, en carton fort, recouvert sur chaque face d'une étiquette en allemand et en français « Nouvelles énigmes chi­noises en figures et en paysages 1" partie ».

 

Il contient :

  • un petit cadre en bois rectangulaire dans lequel sont maintenus sept éléments géométriques par une enveloppe en papier
  • une règle, également bilingue : « Avis : les sept figures géométriques, en bois, doivent être employées, toutes ensemble pour former chacun des dessins. On ne doit s'attacher à représenter que les parties Teintées et fermées par une raye bien marquée »
  • 50 cartes, en noir et blanc, comportant chacu-ne un dessin, représentant géométriquement un personnage, un animal, un objet, une construction, etc., placé au sein d'un paysage avec des figures finement dessinées.


Ce jeu est reproduit, dans sa version en couleur, dans le livre The Tangram Book (2003, p. 95) de Jerry Slocum qui indique qu'il fut annoncé pour la première fois en France le 29 décembre 1817 et que la version noir et blanc a été publiée en 1818 à Leipzig en Allemagne. Ce jeu, de type puzzle formé de 5 triangles rectangles isocèles (2 grands, 1 moyen, 2 petits), 1 carré, et un parallélépipède oblique, est originaire de Chine. L'exemplaire le plus ancien connu de ce jeu a été donné en avril 1802 à Francis Waln dont le père, armateur, commerçait avec la Chine.

Ainsi, contrairement à ce qu'avait écrit le grand spécialiste américain du puzzle, Sam Loyd, en 1903 dans son livre The 8th Book of Tan qui recense 652 modèles à reproduire (dont 438 originaux) ce jeu ne date pas de 4000 ans et n'a pas été inventé par le dieu Tan. Les assertions de son livre et ses hypothèses sur les origines de ce puzzle, peut-être d'ailleurs de l'ordre du canular, ont été infirmées depuis par plusieurs auteurs mais sont toujours régulièrement reproduites dans les articles sur les puzzles.

Jerry Slocum a fait une recherche systématique de la littérature à propos de ce jeu ; le jeu aurait été créé durant le règne de Chia Ch'ing, à partir de 1796, par Yang-cho-chii-shih qui a publié un livre Ch'i ch'iao t'u (Figure utilisant sept pièces) qui a disparu.

Date: 
02/19/2011